comment choisir votre yaourtière ?

Comment choisir votre yaourtière ?

Avant de choisir votre yaourtière, il convient de savoir si vous en avez réellement besoin. Aussi il est important de comprendre comment fonctionne une telle machine et les contraintes (de place surtout) liées à son utilisation.

Quel est l’intérêt de posséder une yaourtière ?

Maîtriser l’acidité et la consistance du yaourt

La première yaourtière était constituée d’une technologie basique dans les années 1950 (la 1ère est apparue dans les années 1930). Cependant elle avait le mérite de parfaitement fonctionner et de produire des yaourts d’une consistance et d’une acidité satisfaisantes. Ce sont d’ailleurs les 2 problèmes principaux que l’on rencontre encore aujourd’hui lorsque l’on cuisine des yaourts manuellement (je vous explique les autres méthodes sans yaourtière ici).

Faire des yaourts bio

Les fabricants ont bien compris l’intérêt de concevoir des machines performantes pour satisfaire les consommateurs de yaourts, qui ont de plus en plus envie de revenir aux produits naturels et sains. C’est pourquoi je vous présente différents modèles de yaourtières aux caractéristiques techniques satisfaisantes dans un comparatif, mais également par marque (Seb, Lagrange et Moulinex).

Une diversité de goûts

L’avantage de posséder une yaourtière est de produire des yaourts qu’on ne trouve pas dans le commerce, avec des aliments divers et variés, nature, au chocolat ou au caramel pour les plus traditionnels, mais également avec des produits comme le concombre, l’anis, le tapioca, et bien d’autres. Je vous renvoie à ma rubrique des recettes pour vous donner plein d’idées de cuisine !

Comment fonctionne une yaourtière ?

La yaourtière est un appareil électroménager dont l’objectif est de transformer le lait en yaourt par fermentation. Ainsi par un processus de chauffe des pots contenant la solution compris entre 43 °C et 45 °C pendant 8 à 12 heures, on obtient de succulents yaourts sucrés ou salés selon les goûts, pour le dessert ou pour l’entrée et même l’apéritif.

Pour obtenir un résultat satisfaisant, je vous conseille fortement, malgré mes conseils, de bien lire la notice d’emploi de la yaourtière que vous avez achetée. Si son fonctionnement est simple, il y a quand même des précautions à prendre lorsque l’appareil est en marche :

  • Poser la yaourtière sur une surface plate  : la machine ne doit pas être bancale et bouger.
  • Ne pas la soulever ou la déplacer pendant qu’elle fonctionne.
  • Elle doit être dans un endroit isolé de l’humidité et d’une source de chaleur : cela perturbe sa fermentation.
  • Ne pas utiliser d’autres appareils à proximité qui provoquent des vibrations.
  • Ne pas soulever le couvercle de la yaourtière pendant qu’elle fonctionne.

Quels sont les critères d’achat d’une yaourtière ?

C’est en fonction de ces critères que vous pouvez choisir et par conséquent acheter une yaourtière. Vous devez donc répondre à ces quelques questions en toute objectivité pour avoir une idée plus précise du modèle qui convient à vos besoins.

La capacité de production des yaourts

Il existe des yaourtières de toutes tailles qui peuvent produire de 4 à 12 pots. Vous vous dites que 12 yaourts vous les mangerez facilement à 3 ou 4 dans la famille, et ce n’est pas faux. Mais qui dit grande capacité de production dit aussi grande taille de l’appareil. Pourrez-vous le ranger facilement dans votre cuisine, et aussi et surtout le laisser pendant de nombreuses heures à un endroit sans y toucher le temps de fonctionnement étant généralement de 10 heures pour parvenir à faire un yaourt ?

La technologie embarquée

Comme c’est le cas pour tous les appareils électroménagers culinaires, ceux-ci évoluent en même temps que la technologie. Ils bénéficient de fonctions, parfois utiles et d’autres fois qui s’apparentent à des gadgets. De la simple machine avec un bouton “on/off” à celle disposant d’un écran digital avec programmation de la mise en marche, extinction automatique de l’appareil et autres, à vous de voir ! Plus il y a d’électronique embarquée, plus les risques de panne sont élevés…

Les accessoires

Au minimum avec votre yaourtière, vous devez avoir dans votre carton les pots et leur couvercle, ainsi qu’une louche graduée. Selon les modèles d’autres ustensiles sont fournis.

La rapidité de production

Si auparavant les yaourtières réclamaient 12 heures en moyenne pour faire des yaourts, certaines sont carrément ultra rapides et peuvent mettre seulement 4 heures pour parvenir à une fermentation lactile idéale. Est-ce un critère important ou non pour vous ?

Le look et le design

Autant posséder une yaourtière que vous trouvez jolie, même si ce critère de choix doit passer après les autres. Et au niveau design, regardez bien si la machine a été bien pensée pour tout ranger facilement, sans avoir des accessoires un peu partout dans les placards.

Le prix

Le budget consacré à l’achat d’une yaourtière n’est pas excessif. Les modèles de petite taille commencent aux alentours de 50 euros et les grands modèles tournent autour de 100-120 euros. Les haut de gamme plafonnent vers 150-170 euros. Si vous avez l’intention de faire de nombreuses recettes de yaourts avec la machine, celle-ci sera donc très rapidement amortie !